Astuces pour calculer la rentabilité de votre investissement immobilier

De plus en plus de personnes achètent des maisons qu'elles louent afin de faire du profit. Les placements immobiliers deviennent donc très importants. Mais les investisseurs ne prennent pas toujours le temps pour bien étudier la rentabilité locative de leurs investissements. Cet état de choses les ruine très souvent. Pour éviter cela à l'avenir, nous vous proposons des astuces pour bien calculer votre investissement immobilier.
 

Calculer la rentabilité brute
 

Si vous désirez savoir la rentabilité locative de votre investissement, vous devez d'abord connaitre votre rentabilité brute. Si vous désirez connaitre comment calculer la rentabilité brute, cliquez pour en savoir plus. En effet, la rentabilité brute se calcule en plusieurs étapes. 
D'abord, vous devez connaitre votre loyer annuel. Ceci se fera en multipliant le loyer mensuel par 12 mois. Ainsi, vous aurez le loyer annuel. Après cela, vous devez maintenant diviser le loyer annuel par le prix d'achat de l'immobilier. Vous aurez ainsi une valeur que vous multiplierez à son tour par 100.En faisant cette multiplication, vous aurez un taux. C'est ce qu'on appelle le taux de rentabilité brute. Une rentabilité sans déduction des autres frais annexes.
 

Calculer la rentabilité nette
 

Vous devez maintenant calculer la rentabilité nette afin d'avoir une clairvoyance sur ce que vous gagnez par déduction en considérant les frais annexes. En effet, cette rentabilité se calcule en prenant en compte non seulement le prix d'achat de la maison, de l'appartement, de l'immeuble ou autres, mais aussi les frais tels que la taxe foncière, les intérêts d'emprunt, les frais engagés pour entretenir quotidiennement le bien et bien d'autres frais. On considère aussi les éventuels aléas, les périodes pendant lesquelles il n'aura pas de locataire.
Le calcul se fait de la manière suivante: vous prenez votre loyer annuel déduction faite, cette fois-ci des frais annexes. Vous aurez ainsi un loyer annuel plus petit que celui trouvé dans la rentabilité brute. Vous le divisez par le coût de votre investissement et ensuite, vous multipliez le résultat par 100. Ainsi aurez-vous le taux de rentabilité nette. Si vous continuez et que vous faites une déduction de l'impôt sur revenus fonciers, vous aurez une rentabilité nette. 
 

Author: